Zoom sur les filets de dissimulation/camouflage en tout genre

0
les filets de camouflage

Des usages des plus diversifiés

Les entreprises de divers secteurs industriels ont recours aux filets de camouflage de façons diversifiées. Par exemple, les studios de tournage de télévision et de cinéma les utilisent fréquemment, de même que les zoos pour la décoration des enclos d’animaux, les théâtres pour dissimuler certains éléments de décor aux spectateurs ou pour réaliser des mises en scènes, etc.

Le camouflage tout terrain

Au 14e siècle, les ninjas se revêtaient de noir de la tête aux pieds pour se fondre dans l’environnement. De nos jours, le filet de camouflage est commercialisé en six modèles différents pour répondre à divers besoins de décoration originale. Pour les atmosphères festives, des filets de couleurs flamboyantes d’orange/noir, bleu, et rouge, servent pour des tournages de films et événements hauts en couleurs.

Les chasseurs, ornithologues et photographes ont souvent recours aux filets de camouflage forestier aux coloris marrons et verts. Il y a également des camouflages d’un coloris blanc neige, qui conviennent parfaitement aux expéditions dans les régions montagneuses. D’autres se cachent dans le désert ou sur le sable des plages pour effectuer des observations d’animaux et filmer des scènes de la nature sauvage.

Une alternative à de nombreux produits

Il n’y a rien de tel qu’un surprenant filet de camouflage pour égayer une terrasse et remplacer un parasol. Le filet procure de l’ombre et bloque les rayons ultraviolets du soleil, tout en laissant circuler l’air frais.

D’innombrables établissements comme les hôtels, restaurants, bars et boîtes de nuit ont recours à ces produits pour accorder une toute d’originalité à leurs espaces. Un filet de dissimulation sur une terrace de lieu public crée des zones protégées à la fois des clients et des rayons UV. Le modèle au maillage renforcé s’avère plus résistant aux bourrasques de vent.

Des produits écologiques et faciles à utiliser

Les filets commercialisés de nos jours répondent aux normes de sécurité et environnementales. Ils s’avèrent par conséquent des solutions écologiques pour l’aménagement du paysage et pour des enclos d’animaux.

Par exemple, dans un espace naturel, un photographe peut s’en servir pour tenter d’approcher les animaux. La chasse photographique consiste en un concept conçu par des adeptes de prise de vue animalière. Positionné tel un chasseur de proie, le photographe est ensuite en mesure de prendre des clichés incroyables de la faune sous son meilleur jour. La bâche de camouflage constitue alors un allié de taille pour un photographe en quête de photos sensationnelles.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here